Dosage du béton au seau, comment le calculer ?

Songez-vous à effectuer quelques menus travaux de maçonnerie ? C’est une initiative louable qui vous permet surtout d’apprendre les fondamentaux de ce métier. S’agissant de la manipulation du béton, par exemple, il importe de connaître les doses de composants convenables et les mélanges à réaliser. L’association de l’eau au ciment, au sable et au gravier, impose la maîtrise de certaines techniques de mesure. Pour les débutants, la méthode de dosage du béton au seau est la plus recommandée. Comment effectuer le calcule des proportions à mélanger ? La réponse dans ce guide !

Qu’est-ce que le dosage du béton au seau ?

En tant que novice, les ouvrages de petite envergure sont plus à votre portée. Vous pourrez réaliser ces divers travaux à vos temps perdus. Par exemple, pour monter un muret, vous aurez à expérimenter le dosage du béton au seau. Très simple, cette technique consiste à mesurer dans un seau, l’eau, le sable et le gravier nécessaire pour obtenir du béton.

dosage béton seau

La méthode 1, 2, 3

Cette technique est plutôt basique est à la portée de tous. Il suffira de mélanger les quatre composants dans des proportions équivalentes. Les différentes quantités de matériaux à associer sont :

  • 1 seau de ciment,
  • 2 seaux de sable,
  • 3 seaux de gravier,

Versez à présent un demi-seau d’eau sur le tout. Retourner le mélange pendant une dizaine de minutes. Vous obtiendrez une pâte : le béton, plus ou moins homogène.

La technique à 300 kg par m³

Pour cette méthode, le dosage varie selon les travaux à réaliser. Dans le cas de la réalisation d’une dalle piétonne par exemple, vous devez suivre une certaine procédure. Prenez 30 kg de ciment, 88 kg de sable et 110 kg de gravier et mouillez le tout avec 15 litres d’eau puis mélangez. Même si vous obtenez un dosage approximatif, sachez qu’il conviendra pour le passage à l’œuvre.

Dosage du béton (100 L) Ciment Sable Gravier Eau
En unité « standard » 30 kg 88 kg 110 kg 15 litres
En seau de maçon (indicatif, approx) 30 kg ~5,5 ~7,5 ~1,5

La formule des 350 kg par m³

Cette formule est utilisée pour la conception des dalles, des fondations, des poteaux et des poutres. Pour cette autre expérience, considérez que vous souhaitez obtenir un béton de 100 litres. Pour ce faire, prenez 35 kg de ciment qui équivalent sensiblement à 35 kilogrammes d’un seau usuel du maçon. Versez-y 82 kg de sable et du gravier à hauteur de 113 kg en vue d’obtenir vos 100 kg de béton. Faites le mélange et le tout est joué.

Dosage du béton (100 litres) Ciment Sable Gravier Eau
En unité « standard »  35 kg 82 kg 113 kg 17,5 litres
En seau de maçon (indicatif, approx)  35 kg  ~5  ~7,5  ~2

Quels matériaux utiliser pour votre dosage au seau ?

Le dosage au seau ne peut réussir que si vous rassemblez les matériaux adéquats. Il s’agit bien entendu de ceux nommés plus haut pour le calcul des dosages. Il s’agit du sable généralement connu sous trois formes : fin, gros grain ou en gravier. Les granulés d’épaisseur moyenne et le gravier sont conseillés pour composer du béton. Toutefois, le format des grains dépend de la nature de l’ouvrage à bâtir.

Notez que le gravier dont les grains sont gros, c’est-à-dire, dont la circonférence varie entre 2 mm et 75 mm est le composant qui apporte de la solidité au béton. Quant au ciment, il permet de relier les matériaux entre eux de sorte à obtenir un produit compact uni. Cependant, il existe différentes catégories de ciment utile à diverses fins telles que la dalle, sous-bassement, pilier, etc.

Quels prix coûtent les matériaux ?

Pour pouvoir fabriquer du béton, il faut avant tout acheter les composants nécessaires au mélange. Vous devez donc connaître les prix approximatifs de ces intrants sur le marché. Les montants suivants sont les tarifs moyens habituellement pratiqués. Vous pourrez donc acquérir :

  • Sable à 53 €/ m³
  • Ciment/sac de 25 à 35 kg à 51 € le m³
  • Du gravier 99 €/m³
  • le sac de béton partiel de 1 m³ s à 30 € de 25 à 35 kg à 75 € le m³,
  • le sac de béton mélangé 25 ou 35 kg à 250 € le m³ au moins.

À noter avant toute chose que vous avez le choix entre transporter ces marchandises par vous-même, ou payer la livraison par le fournisseur. Dans le second cas, prévoyez un petit supplément pour le service.

Connaître les conversions en litre, kg, seau pour bien doser votre béton

Une conversion s’impose pour définir la masse volumique des éléments qui entrent dans la composition du béton. Sachez avant tout que la masse volumique se détermine en m3 dont vous devez trouver le correspondant en litres. Retenez les équivalences suivantes :

  • 1 000 litres de sable sec correspondent à 1 600 kg,
  • 1 000 litres de gravier équivalent à 1 500 kg,
  • 1 000 litres de ciment font entre 1 000 et 1 100 kg/m³.

Toutefois, gardez à l’esprit cette astuce qui vous épargne du calcul. En effet, une brouette a une capacité de 100 litres et un seau de maçon vaut près de 10 litres. La brouette de 100 L quant à elle est remplie par 25 pelletées.

Une autre technique visant à trouver la masse volumique consiste à peser le seau de maçon vide puis de procéder à un petit calcul. Le poids du seau plein soustrait du poids du seau vide, à multiplier par 100 kg/m³.

Comment faire le mélange dans votre seau

Une fois que vous avez fini le dosage, passez au mélange des matériaux. Cette autre étape étant délicate, elle doit être exécutée avec tact, car au bout du processus, il s’agit de produire une masse bien homogène. Vous avez le choix entre un malaxage à la main ou à la machine. Dans le premier cas, le mélange peut se faire à même le sol, dans un bac dédié ou dans une brouette. Il faudra garder en tête qu’un mélange au sol n’est pas toujours parfait.

Il en est de même pour celui qui est fait dans la brouette. Le bac est conseillé parce qu’il est approprié à cette activité ses dimensions et sa forme le rendant stable, il dispose d’un fond plat idéal pour un malaxage minutieux. Si vous décidez de le faire dans une brouette, il n’est pas évident que vous obteniez un mélange total des composants.

À côté de ces deux méthodes traditionnelles, vous pouvez opter pour une bétonnière thermique ou électrique. Ce mécanisme vous garantit une masse de béton unie, lisse et facile à transporter.

Avant tout dosage en vue d’un mélange, prenez soin de mesurer l’espace à bétonner. Ses dimensions vous permettront de savoir quelle quantité de sable, de ciment, d’eau et de gravier utiliser. Ceci fait, suivez les 4 niveaux ci-après :

  • verser le sable au sol, dans l’auge ou dans la brouette,
  • rangez-le en monticule et creusez un semblant de vallon au milieu,
  • ajoutez le ciment et le gravier,
  • malaxez à nouveau.

Dosage béton au seau en vidéo

Réalisez un amas avec mélange en présence, faites un creux à son mieux et versez-y de l’eau. Retournez les bords du tas en les ramenant au centre, dans le liquide. Continuez de remuer à la pelle jusqu’à obtenir un mélange gris pâteux. Vous pouvez maintenant le transporter au moyen d’un seau ou une brouette et l’appliquer à l’emplacement prévu.

Laisser un commentaire