Comment huiler un parquet ?

Un véritable plancher en bois est un rêve pour de nombreuses personnes. Rien d’étonnant à cela : le bois est en soi décoratif, il réchauffe l’intérieur, il est élégant et souligne parfaitement l’atmosphère chaleureuse de chaque pièce. En revanche, un plancher en bois représente un grand défi. Une façon de protéger le matériau est d’huiler le sol. Alors comment huiler un parquet pour qu’il dure de nombreuses années ?

 

Pourquoi huiler et non vernir ?

Le vernis ne protège apparemment le bois que mieux que l’huile. En fait, c’est l’huile qui pénètre profondément dans la structure du bois et la protège des dommages. Les planches resteront en parfait état, conservant leur couleur et leur splendeur, contrairement au parquet verni qui peut se ternir et changer de couleur avec le temps. Donc, si vous avez décidé de huiler votre parquet, c’est génial ! Nous allons vous dire comment procéder.

 

Quelle huile pour votre sol ?

Le choix de la bonne huile pour votre parquet est la première étape très importante car il existe de nombreux fabricants sur le marché dont les huiles diffèrent par leur méthode d’application et leur composition. Il faut tout d’abord choisir l’huile adaptée au type de bois – une huile doit être utilisée pour les parquets en hêtre, une autre pour le frêne et une autre encore pour le chêne. Il est important de huiler les parquets en bois avec des produits naturels à base d’ingrédients de première qualité. Les bonnes huiles contiennent en outre de la térébenthine ou de la résine qui protègent le sol contre les rayures.

Bon à savoir : les huiles contiennent des additifs pigmentaires – vous pouvez donc choisir la teinte de votre sol.

 

Huile pour sols en bois

Vous pouvez trouver deux types d’huile dans le commerce : non durcissante et durcissante. Ces derniers conviennent bien aux parquets en chêne ou en pin, bien que leurs compositions soient moins naturelles. Si vous avez déjà fait le plein de produits adéquats, il est temps de s’attaquer au sol.

 

maison

 

Huiler un plancher en bois – préparer le sous-plancher

Si le sol est tout neuf, attendez au moins une semaine après la pose pour qu’il se tasse correctement. Dans le cas de sols anciens, nous commençons par le ponçage. Cette procédure peut être effectuée à l’aide d’une ponceuse spéciale ou d’une machine à poncer. Il est important que les planches deviennent parfaitement lisses et régulières. Les éventuelles lacunes peuvent être comblées à l’aide d’une colle spéciale ou d’un produit de remplissage.

L’étape suivante est l’extraction de la poussière, car il ne doit rester aucune poussière ou saleté sur le sol. Le dépoussiérage est effectué avec un aspirateur spécial et le sol est ensuite essuyé avec un chiffon doux. Il est important que le sol n’absorbe pas d’humidité !

 

Protéger les murs avant de les huiler

Il est important de protéger les murs avant de les huiler car l’huile est une substance très difficile à enlever. Utilisez du ruban adhésif de peintre et du papier d’aluminium à cette fin.

 

Comment huiler un sol ?

Lorsque le sol est parfaitement propre et sec, vous pouvez commencer à le huiler. Il est préférable de le faire avec les fenêtres ouvertes car la pièce doit être bien ventilée. L’huile doit d’abord être mélangée très soigneusement. Ensuite, à l’aide d’une brosse spéciale ou d’un rouleau à parquet, appliquez une couche uniforme d’huile, dans la quantité recommandée par le fabricant. L’huile sera absorbée en 15 à 20 minutes environ.

L’étape suivante, très importante, est le polissage – il doit être effectué le plus rapidement possible, sinon la nappe d’huile durcira et aura un aspect inesthétique. Pour le polissage, utilisez une polisseuse ou une ponceuse avec un tampon en feutre spécial. Le polissage rend le parquet uniforme et brillant. Après ce traitement, huilez à nouveau le sol, en répétant les deux traitements selon les recommandations du fabricant. Cela nécessite généralement deux ou trois couches.

Laisser un commentaire