Piémont haut-rhinois et Ochsenfeld

Recommandations d'usage du guide des sols

Guide des sols Piémont haut-rhinois et OchsenfeldLe présent guide veut donner un aperçu simple et clair des principaux types de sols qui peuvent être rencontrés dans la petite région du Piémont haut-rhinois et de l'Ochsenfeld. Ce n'est ni un inventaire exhaustif des différents types existants, ni une cartographie détaillée des sols. L'objectif premier de ce guide est d'aider à l'identification des sols des parcelles agricoles, pour utiliser au mieux les caractéristiques et interprétations agronomiques qui y sont associées. Il en résulte une simplification volontaire de l'inventaire des types de sols, et il est possible que certains types, marginaux en terme de surface, ne figurent pas dans cet inventaire.

Il s'agit de présenter à l'exploitant et au technicien agricole les données de base suffisantes sur les sols et l'environnement (climat, paysages et dynamique des eaux), sur les conséquences agronomiques possibles de la mise en valeur des sols, pour permettre d'effectuer le choix des cultures les plus appropriées aux parcelles de l'exploitation agricole.

En d'autres termes, il aidera l'agriculteur et son conseiller à :

  • choisir les cultures et la rotation,
  • décider des itinéraires techniques,
  • évaluer les risques d'exploitation,
  • raisonner la recherche et/ou l'extrapolation de références technico-économiques.

Toutefois, les éléments contenus dans ce guide, descriptifs de certaines caractéristiques majeures du milieu naturel, ne permettent pas à eux seuls de conclure sur la plupart des questions qui ont été posées précédemment.

Ce guide devra être complété pour les principales cultures par des modèles régionalisés d'élaboration du rendement. Ces modèles mettront en oeuvre les différents paramètres descriptifs des sols présentés ici pour aboutir à deux résultats principaux : la connaissance des potentiels de rendement par culture pour chaque situation de sol et de climat, et la possibilité de construire des itinéraires techniques de conduite de ces cultures raisonnés en termes de conséquences pour l'environnement.

La petite région naturelle "Piémont haut-rhinois et Ochsenfeld"

La délimitation retenue pour la petite région naturelle décrite dans ce guide des sols repose sur l'utilisation de la carte des formations superficielles d'Alsace (H. Vogt, H. Mettauer, C. Pautrat, 1986). Celle-ci décrit en une vue d'ensemble, la disposition au sein de l'Alsace des matériaux parentaux des sols, par grandes unités : les loess, les lehms, les alluvions déposées par les différents cours d'eau, les dépressions noyées des Rieds, les marnes, les argiles et les calcaires des collines, etc...

Elle a permis d'établir un découpage de l'Alsace en petites régions caractérisées par l'homogénéité interne de leurs paysages naturels et agricoles. Ces paysages sont le reflet humanisé des diverses conditions de sol et de climat rencontrées du Rhin aux Vosges et du Sundgau à l'Alsace Bossue et à l'Outre Forêt. C'est ce découpage qui a été adopté pour préparer l'édition des différents volumes constitutifs du guide des sols d'Alsace.

La délimitation de la petite région du "Piémont haut-rhinois et de l'Ochsenfeld"

L'aire d'utilisation du présent guide correspond à la base des collines de la partie Sud de l'Alsace. Elle s'inscrit entre la vallée de la Doller et la ville de Mulhouse au Sud, la montagne vosgienne couverte de forêts à l'Ouest, la plaine de l'Ill à l'Est, et la limite départementale Haut-Rhin / Bas-Rhin, au Nord. Elle représente dans le Haut-Rhin une surface totale d'environ 47 000 ha pour environ 30 000 ha de SAU, dont 6 500 de vignoble AOC, 15 000 de maïs, céréales à paille et colza, et 9 500 ha de prairies et vergers. Enfin, 8 500 ha sont occupés par les forêts, et 7 500 ha par des surfaces urbaines et industrielles (Données REKLIP 1992, obtenues par traitement d'images satellitaires).

Cette portion de l'Alsace est très diversifiée et recoupe plusieurs grands ensembles, soit d'Est en Ouest :

  • les plaines de l'Ill, de la Thur et de la Doller, ainsi que le cône alluvial de la Thur. Ce dernier et ses marges correspondent à l'Ochsenfeld. Ce secteur présente des sols assez hétérogènes, aux contraintes agronomiques souvent marquées : faible profondeur, forte pierrosité, ou bien hydromorphie et taux d'argile importants.

    Les fiches 1 à 11 décrivent les sols alluviaux et colluviaux des rivières vosgiennes, les fiches 19 à 25 les sols de la plaine de l'Ill. Ces 7 dernières fiches ayant déjà été décrites dans les guides Plaine Centre Alsace et Plaine Sud Alsace ont été simplifiées ;

  • la base du glacis de raccordement plaine - collines sous-vosgiennes et le Sud de la région, au pied du Sundgau. Le piémont est caractérisé par des sols limoneux issus de loess et de lehm analogues à ceux du Sundgau. Ces sols sont souvent prédisposés à la battance avec les risques d'excès d'eau et de ruissellement qu'ils présentent. Ils sont décrits dans les fiches 12 à 18, qui présentent des correspondances avec des fiches déjà décrites dans le guide « Sundgau et Jura alsacien ».

  • le pied de la montagne vosgienne et surtout les collines sous-vosgiennes essentiellement viticoles. Les différents types de sols y sont très diversifiés et fortement imbriqués les uns dans les autres. Les sols du vignoble ont fait l'objet d'une étude spécifique publiée par le CIVA en 1990 (Les sols et les paysages du vignoble alsacien). Les principaux ensembles de sols qui les constituent sont simplement rappelés dans ce guide. Pour plus de détails, on se reportera à l'étude correspondante.
Télécharger le guide des sols "Piémont haut-rhinois et Ochsenfeld" (région naturelle n° 12) paru en 2004 (59Mo)
Télécharger la carte du guide des sols "Piémont haut-rhinois et Ochsenfeld" (18Mo)

NB : une version scannée de meilleure
définition est disponible sur demande

Retour à la carte générale des Guides des Sols d'Alsace