Pays de Hanau et de Saverne

Recommandations d'usage du guide des sols

Guide des sols Pays de Hanau et de SaverneLe présent guide veut donner un aperçu simple et clair des principaux types de sols qui peuvent être rencontrés dans le Pays de Hanau et de Saverne. Ce n'est ni un inventaire exhaustif des différents types existants, ni une cartographie détaillée des sols. L'objectif premier de ce guide est d'aider à l'identification des sols des parcelles agricoles, pour utiliser au mieux les caractéristiques et interprétations agronomiques qui y sont associées. Il en résulte une simplification volontaire de l'inventaire des types de sols, et il est possible que certains types, marginaux en terme de surface, ne figurent pas dans cet inventaire.

Il s'agit de présenter à l'exploitant et au technicien agricole les données de base suffisantes sur les sols et l'environnement (climat, paysages et dynamique des eaux), sur les conséquences agronomiques possibles de la mise en valeur des sols, pour permettre d'effectuer le choix des cultures les plus appropriées aux parcelles de l'exploitation agricole.

En d'autres termes, il aidera l'agriculteur et son conseiller à :

  • choisir les cultures et la rotation ;
  • décider des itinéraires techniques ;
  • évaluer les risques d'exploitation ;
  • raisonner la recherche et/ou l'extrapolation de références technico-économiques.

Toutefois, les éléments contenus dans ce guide, descriptifs de certaines caractéristiques majeures du milieu naturel, ne permettent pas à eux seuls de conclure sur la plupart des questions qui ont été posées précédemment.

Ce guide devra être complété pour les principales cultures par des modèles régionalisés d'élaboration du rendement. Ces modèles mettront en oeuvre les différents paramètres descriptifs des sols présentés ici pour aboutir à deux résultats principaux : la connaissance des potentiels de rendement par culture pour chaque situation de sol et de climat, et la possibilité de construire des itinéraires techniques de conduite de ces cultures raisonnés en termes de conséquences pour l'environnement.

La petite région naturelle du "Pays de Hanau et de Saverne"

La délimitation retenue pour la petite région naturelle décrite dans ce guide des sols repose sur l'utilisation de la carte des formations superficielles d'Alsace (H. Vogt, H. Mettauer, C. Pautrat 1986). Celle-ci décrit en une vue d'ensemble, la disposition au sein de l'Alsace des matériaux parentaux des sols, par grandes unités : les loess, les lehms, les alluvions déposées par les différents cours d'eau, les dépressions noyées des Rieds, les marnes, les argiles et les calcaires des collines, etc...
Elle a permis d'établir un découpage de l'Alsace en 15 petites régions caractérisées par l'homogénéité interne de leurs paysages naturels et agricoles. Ces paysages sont le reflet humanisé des diverses conditions de sol et de climat rencontrées du Rhin aux Vosges et du Sundgau à l'Alsace Bossue et à l'Outre Forêt. C'est ce découpage qui a été adopté pour préparer l'édition des différents volumes constitutifs du guide des sols d'Alsace.

La délimitation de la petite région du "Pays de Hanau et de Saverne"

L'aire d'utilisation du présent guide correspond à la partie des collines sous-vosgiennes située au pied des Vosges au Nord-Ouest de la plaine d'Alsace. Cette région est limitée au Sud et selon un arc Sud-Ouest/Nord-Est par le massif forestier des Vosges du Nord gréseuses, à l'extrême Nord par la frontière allemande, à l'Est par la vallée de la Sauer. Elle est sans limite nette au Sud-Est au niveau de la faille rhénane où l'on passe progressivement vers l'Arrière Kochersberg et les collines de Brumath. Elle représente dans le Bas-Rhin une surface totale d'environ 77.000 ha pour 86 communes et un peu plus de 40.000 ha de SAU. On compte environ 1/3 de la SAU en prairies. Les terres labourables sont surtout situées dans les collines, alors que les prairies se trouvent soit au pied des Vosges, soit dans les vallées. Les zones labourées et les zones prairiales situées au pied des Vosges ont peu évolué au cours des 20 dernières années. Le drainage y a été réalisé très majoritairement sur des parcelles déjà labourées (6 à 7 % de la SAU). En revanche, dans les vallées, l'évolution a pu être très sensible. Ainsi, la vallée de la Sauer qui était majoritairement prairiale au début des années 80, est aujourd'hui largement cultivée. Tout d'abord, les prairies ont été retournées, puis du maïs y a été planté et enfin, en complément, certaines parcelles ont été drainées. Ces cas concernent moins de 1 % de la SAU. Les sols des espaces forestiers n'ont pas été pris en compte dans ce document. Pour les sols sous forêt (plus de 37.000 ha), on se reportera aux catalogues des stations forestières correspondants : « Vosges gréseuses du Nord » et « Collines sous-vosgiennes Est » (CRPF et Région Alsace).

Cette portion de l'Alsace est remarquable sur 3 points :

  • Les sols du Pays de Hanau sont constitués à partir de matériaux très divers, argiles ou calcaires, limons et sables issus de terrains géologiques du Secondaire, Tertiaire et Quaternaire. Les limons amenés par le vent à l'époque quaternaire forment des dépôts hétérogènes qui ont subi des phénomènes de solifluxion. Ceci conduit à la description de 6 grands ensembles comprenant chacun entre 4 et 9 fiches de sols.
  • L'ensemble de la zone est soumis à un gradient pluviométrique important entre la plaine d'Alsace où il tombe 600 mm et le pied des Vosges où les précipitations atteignent 900 mm. Il tombe entre 750 et 850 mm/an en moyenne sur l'ensemble de la région. Ces précipitations ont une influence sur l'évolution des sols, en particulier la décarbonatation et l'argilification des matériaux calcaires, mais joue aussi sur l'intensité du lessivage en profondeur des argiles et du fer pour les sols limoneux. De ce fait, cela conduit à des excès d'eau dans une partie de ces sols avec également des conséquences environnementales liées au risque de ruissellement.
  • La présence de matériaux calcaires conduit dans certains cas à un fonctionnement du paysage de type karstique. C'est le cas bien connu de la colline du Bastberg près de Bouxwiller, commune qui est classée en zone vulnérable au même titre que toute la plaine alluviale du Rhin. En effet, ces matériaux associés à la faible épaisseur des sols et à une pluviométrie relativement élevée pour la région Alsace impliquent dans presque tous ces types de sols un risque élevé de lessivage des éléments minéraux. Enfin, le réseau hydrographique présente des caractéristiques de colmatage favorisant les inondations sur une surface d'environ 1.650 ha dans les vallées de la Sauer, de la Moder, de la Zorn, des Zinsel Nord et Sud et de la Mossig.

La plupart des sols répertoriés dans ce périmètre correspondent à des sols analogues déjà identifiés dans les guides des 2 régions voisines (« Kochersberg, Arrière-Kochersberg et Collines de Brumath » et « Outre-Forêt »). Ils présentent cependant une répartition géographique plus variable en raison de la nature compartimentée du champ de fractures géologiques de Saverne situé entre les failles Vosgienne et Rhénane et des mouvements de formations superficielles qui s'y sont produits au cours du Quaternaire. C'est la spécificité de cette région. Du fait de cette complexité, toutes les nuances concernant les sols ne peuvent être présentées dans ce guide. Néanmoins, le choix des principaux types permet de couvrir l'essentiel des sols présents dans la région.

Télécharger le guide des sols du "Pays de Hanau et de Saverne (région naturelle n° 3) paru en 2008 (69Mo)
Télécharger la carte du guide des sols du "Pays de Hanau et de Saverne" (18Mo)

NB : une version scannée de meilleure
définition est disponible sur demande

Retour à la carte générale des Guides des Sols d'Alsace