Projets en cours

Quelques projets auxquels l’ARAA participe activement :

- PEPSVI - Plateforme d'Evaluation des Performances de Systèmes Viticoles Innovants.
- SYSVIT SOLVIN - Impact de systèmes viticoles à faibles intrants sur la qualité des sols et la qualité des productions
- LIFE ALISTER, action de préservation du Grand Hamster d'Alsace, espèce protégée
- SEFerSOL : Mise au point de Stratégies innovantes d'Entretien de la FERtilité du SOL en maraichage biologique
- TYPTERRES
- DEPHY-EXPE "INNOVIPEST" et "Réseau PI-GC" : Réseaux d'expérimentations systèmes testant des systèmes de culture grandes cultures et polyculture élevage économes en phytosanitaires dans le cadre du programme Ecophyto
- ABC'Terre - Sensibilité à l'érosion des systèmes de culture et rôle du carbone organique
- PROspective - Essai de plein champ de longue durée sur l'impact des épandages de produits résiduaires organiques de l'INRA de Colmar

PEPSVI - Plateforme d'Evaluation des Performances de Systèmes Viticoles Innovants.

La viticulture alsacienne valorise 15 000 ha sur les collines situées au pied des Vosges, un secteur où la qualité des eaux de la nappe apparaît dégradée. Elle est donc concernée par la recherche d'une conduite de la vigne plus économe en phytosanitaires, respectueuse du sol et de la qualité des ressources en eau. Initié et coordonné par l'INRA, le programme PEPSVI vise à concevoir et expérimenter des systèmes viticoles innovants dans le cadre de l'AOC, utilisant peu de produits phytopharmaceutiques et à évaluer leurs performances agronomiques, économiques et environnementales (qualité du sol, de l'eau, de la biodiversité, de la vendange, ...). Soutenu par le dispositif ECOPHYTO DEPHYEXPE pour la période 2013-2018, il associe de nombreux partenaires régionaux : Lycée agricole de Rouffach, CIVA, OPABA, CARA, IFV, RITTMO et ARAA.
L'ARAA apporte ses compétences pour la caractérisation des sols et l'évaluation des impacts sur la qualité de l'eau : l'une des parcelles du domaine INRA est équipée de dispositifs permettant de mesurer la qualité de l'eau qui s'infiltre dans le sol ainsi que celle qui ruisselle en surface. Elle apporte aussi son expérience dans les principes de pilotage et d'évaluation multicritère des systèmes de culture.

pour en savoir plus... haut de page

SYSVIT SOLVIN - Impact de systèmes viticoles à faibles intrants sur la qualité des sols et la qualité des productions

Ce projet porté par RITTMO-Agroenvironnement vise à étudier l'impact en viticulture des pratiques agricoles visant la réduction des intrants phytosanitaires sur la qualité biologique et physique des sols et la composition des productions (raisins et vins). Il complète l'évaluation des performances des systèmes viticoles innovants testés par PEPSVI, avec des résultats plus précis sur le fonctionnement du sol, la nutrition de la vigne en azote et la qualité de la vendange. Il s'appuie sur 4 parcelles du projet PEPSVI en Alsace et 2 autres sites du réseau national d'évaluation de systèmes viticoles innovants « bas intrants » situés en Val de Loire et en Aquitaine.

Les partenaires régionaux et nationaux du projet sont : AERIAL, l'IFV, INRA, l'OPABA, et l'ARAA. Il est soutenu par le CASDAR pour la période 2014-2016.

L'ARAA est partenaire du projet et apporte ses compétences pour la caractérisation de l'état structural des sols et l'évaluation de l'état de nutrition azotée de la vigne.

pour en savoir plus... haut de page

LIFE ALISTER, action de préservation du Grand Hamster d'Alsace

Le Grand Hamster d'Alsace, espèce protégée, fait l'objet de mesures de protection renforcées depuis 2000. Le projet LIFE ALISTER lancé à l'automne 2013 pour 5 ans, cofinancé par l'Union Européenne et coordonné par la Région Alsace, vise à améliorer l'habitat du hamster, reconnecter ses zones de présence, créer de nouvelles opportunités de développement de ces zones en milieu urbain, et améliorer l'image du hamster auprès du grand public. Les partenaires du projet sont la CARA, l'ONCFS, le CNRS, le GEPMA et ACTeon.
L'ARAA y contribue en apportant son appui à la CARA pour identifier, tester, évaluer et diffuser la pertinence de pratiques agricoles pérennes adaptées aux conditions pédoclimatiques locales, favorables au hamster et compatibles avec les contraintes techniques et économiques des exploitations agricoles. En 2015, l'ARAA a ainsi co-encadré un stage M2 sur la conception de systèmes de culture favorables au hamster. L'ARAA a également contribué à la synthèse des besoins biologiques et d'habitat de l'espèce conduite par le CNRS au démarrage du programme.

pour en savoir plus... haut de page

SEFerSOL - mise au point de Stratégies innovantes d'Entretien de la FERtilité du SOL en maraichage biologique

Le maraîchage biologique diversifié en Alsace a souvent recours à des pratiques intensives d'utilisation du sol, notamment par des interventions répétées de travail du sol, des apports de fertilisants organiques rapidement dégradés, une faible couverture du sol notamment l'hiver. Ces pratiques présentent des risques de diminution de la fertilité du sol dans la durée et de dégradation de la qualité de l'eau (transfert des nitrates).
SEFerSol Maraîchage Biologique est un projet régional qui vise à identifier, tester, évaluer et partager des stratégies innovantes en matière d'entretien de la fertilité des sols en maraîchage biologique diversifié pour faire progresser les pratiques en Alsace. Ce projet est coordonné par l'EPLEFPA Les Sillons de Haute Alsace et son Pôle Maraîchage et associe 7 partenaires : PLANETE Légumes, l'OPABA, la CARA, l'Atelier Paysan, l'ARAA, Alsace Vitae et RITTMO Agroenvironnement. L'ARAA intervient sur le volet méthodologique de l'expérimentation système et dans le suivi de la qualité de l'eau qui draine (dispositif équipé de bougies poreuses).

pour en savoir plus... haut de page

TYPTERRES Construction d'une typologie agronomique de sols partagée par une diversité d'acteurs sur un territoire. Période 2015-2016. ARAA porteur et animateur du projet dans sa déclinaison alsacienne.

Ce projet, démarré en 2015 pour une durée de 2 ans, vise la mise au point de typologies agronomiques des sols à des fins de diagnostic, d'évaluation, de conseil et d'action agronomiques en s'appuyant sur la valorisation des données disponibles dans les Référentiels Régionaux Pédologiques. Les RRP sont des bases de données sur les sols établies au 1/250 000ème dans le cadre du programme national IGCS (Inventaire Gestion et Conservation des Sols). Ces bases de données contiennent des informations très riches qui rendent l'exploitation délicate.

Il s'agit, avec TYPTERRES, d'élaborer un produit dérivé, mieux adapté à une utilisation par les acteurs du conseil agricole. Deux groupes issus des territoires "Poitou-Charentes/Centre/Pays de Loire" et "Alsace/Lorraine" se sont engagés dans un travail pour mettre au point une méthode et tester sa mise en œuvre notamment à travers l'intégration des données issues de ces typologies agronomiques de sols dans quelques outils de conseil et/ou de diagnostic (exemples : conseil de fertilisation ou d'irrigation, évaluation du transfert de phytosanitaires, ou de la lixiviation d'azote). Les deux expériences sont coordonnées par le RMT Sols et Territoires avec un accompagnement scientifique de l'unité INRA Infosol. L'ARAA porte et anime ce projet dans sa déclinaison alsacienne.

  haut de page

DEPHY-EXPE "INNOVIPEST" et "RESEAU PROTECTION INTEGREE EN GRANDES CULTURES" - Réseaux d'expérimentations systèmes testant des systèmes de culture grandes cultures et polyculture élevage économes en phytosanitaires dans le cadre du programme Ecophyto

Ces deux projets ont pour objectifs de tester 13 systèmes de culture économes en produits phytosanitaires (dans InnoviPest, dont Kleingoeft-67) et 8 systèmes (dans Réseau PI-GC, dont Rouffach-68), dans des conditions pédoclimatiques variées de la moitié nord de la France. Il s'agit d'évaluer leurs résultats agronomiques (états de la parcelle : les cultures et le sol) et leurs performances socio-économiques et environnementales, puis de diffuser des ressources utilisables par le conseil et la formation. Réseau PI-GC a démarré en 2012 pour une durée de 6 ans, et InnoviPest en 2013, pour 6 ans également, dans le cadre d'Ecophyto.

InnoviPest, porté par l'ARAA, a comme partenaires 7 chambres d'agriculture : Mayenne, Aube, Charente-Maritime, Saône-et-Loire, Nièvre, Seine-et-Marne, Eure-et-Loir.

Réseau PI-GC, porté par la Chambre régionale d'agriculture de Bourgogne, a comme partenaires Arvalis-Institut du Végétal, l'ARAA et 4 chambres d'agriculture (Yonne, Marne, Eure, Nièvre).

  haut de page

ABC-Terre

Le projet ABC'Terre « Atténuation du Bilan de gaz à effet de serre et stockage de Carbone organique dans les sols agricoles à l'échelle d'un Territoire » vise à réduire les émissions des gaz à effets de serre d'origine agricole à travers le stockage de carbone organique dans les sols agricoles en fonction des systèmes de culture. Ce projet est financé par l'ADEME dans le cadre de l'appel à projet REACCTIF et court sur la période 2013 à 2015. Le projet mobilise les compétences d'une dizaine de partenaires dont l'ARAA, l'INRA (UMR SAD-APT), l'institut polytechnique LaSalle Beauvais et Agro-Transfert Ressources et Territoires (coordinateur du projet).

ABC'Terre propose la mise au point d'une méthode d'estimation des flux de carbone des sols en fonction des systèmes de culture pratiqués et du pédo-climat, à l'échelle des territoires agricoles. Le projet vise également le développement d'une méthode de calcul des émissions nettes de GES, adaptée à l'échelle du système de culture, intégrant la prise en compte des flux de carbone des sols permettant d'évaluer l'impact global des pratiques agricoles.

pour en savoir plus... haut de page

PROspective - essai de plein champ de longue durée sur l'impact des épandages de produits résiduaires organiques de l'INRA de Colmar

L'essai étudie la valeur agronomique et les impacts des épandages de 5 produits résiduaires organiques : une boue de station d'épuration de collectivité, la même boue compostée, un fumier de vache laitière, le même fumier composté, un compost de biodéchet (fraction fermentescible des ordures ménagères issue de collecte sélective). Le sol est un limon profond et la rotation testée est maïs-blé-betterave-orge de printemps brassicole. L'essai, démarré en 2000, comporte 60 parcelles de 90 mètres-carrés. Il est lourdement instrumenté, pour mesurer les transferts entre compartiments de l'agrosystème des éléments fertilisants (et potentiellement polluants quand ils changent de compartiment, comme l'azote sous forme de nitrate dans l'eau ou sous forme d'ammoniac dans l'air) et des polluants (composés traces organiques, éléments traces, polluants émergents comme les résidus médicamenteux) : tensiomètres, thermistances, bougies poreuses, plaques lysimétriques (mesure de ce qui est transféré par l'eau), enceintes de mesure de gaz comme l'ammoniac et les gaz à effet de serre (mesure de ce qui est émis vers l'atmosphère), pluviomètre réfrigéré (mesure de ce qui tombe avec la pluie)...

L'essai est conduit par le SEAV de l'INRA de Colmar, piloté scientifiquement par l'INRA de Grignon-78, et conçu et exploité en collaboration étroite avec le Syndicat Mixte Recyclage Agricole-68, l'Université de Haute Alsace et l'ARAA. L'essai fait partie de deux réseaux nationaux, le SOERE PRO, Système d'Observation et d'Expérimentation au long terme pour la Recherche en Environnement, comportant de gros essais de recherche, et Réseau PRO, composé de nombreux essais plus légers de recherche-développement. Il est également intégré dans un réseau de dispositifs de recherche AnaEE-Services, Analyses et Expérimentations sur les Ecosystèmes.

  haut de page