Coopération transfrontalière

S'appuyer sur la coopération transfrontalière pour favoriser une agriculture durable dans la région du Rhin supérieur


Depuis 1994, l'ARAA est présente dans des partenariats transfrontaliers de recherche appliquée visant à promouvoir une agriculture durable dans l'espace du Rhin supérieur.

De 1994 à 2012, l'ARAA a hébergé l'Institut Transfrontalier d'Application et de Développement Agronomique (ITADA) qui a pour mission de favoriser les échanges transfrontaliers dans le domaine agronomique. Dans ce cadre, l'ARAA a conduit une dizaine de projets transfrontaliers achevés, notamment sur la fertilisation azotée du maïs et du blé, la gestion des cultures intermédiaires, le travail du sol simplifié, et la conception et l'évaluation des systèmes de culture. Les rapports sont téléchargeables sur le site de l'ITADA.

Aujourd'hui, l'ARAA poursuit sa contribution à l'ITADA (désormais hébergé par la Chambre d'Agriculture de région Alsace), mais s'implique également dans des projets transfrontaliers hors ITADA ainsi que dans le réseau transfrontalier « Liaison Opérationnelle pour la Gestion de l'Aquifère Rhénan (LOGAR) ». Dans ces collaborations, l'ARAA travaille intensivement avec le Landwirtschaftliche Technologiezentrum Augustenberg (LTZ).

Projets transfrontaliers récents et en cours

Dans les travaux transfrontaliers récents et en cours, l'ARAA valorise ses bases de données permettant de décrire et de cartographier les sols et leur comportement ainsi que les pratiques agricoles et les assolements pour la partie alsacienne de l'espace du Rhin supérieur :

  • Indicateurs transfrontaliers (Projet conduit par l'APRONA) : Le projet « Indicateurs transfrontaliers pour la protection de la nappe dans le Fossé rhénan supérieur » répond au besoin de disposer d'outils simples pour évaluer l'état de la qualité des eaux souterraines, les pressions polluantes et les mesures de protection. L'ARAA a contribué à la définition de la méthodologie et à la mise en place de 7 indicateurs « nitrates » et 10 indicateurs « pesticides » L'ARAA participe à la mise à jour de ces indicateurs qui sera publiée en 2018.
  • Projets Interreg LOGAR et MoNit : le projet LOGAR (Liaison Opérationnelle pour la Gestion de l'Aquifère Rhénan, 2009 à 2012) mené par la Région Alsace, s'est déroulé dans la continuité du précédent projet transfrontalier MONIT (Modélisation de la pollution par les nitrates) mené par la LUBW de 2003 à 2006. Ce dernier avait permis d'élaborer les premiers outils de modélisation pour évaluer l'évolution de l'état de la nappe du Rhin supérieur au regard de la problématique des nitrates. L'objectif du projet LOGAR était de développer les outils de gestion existants et de réaliser de nouvelles simulations de scénarios à horizon 2050 pour les nitrates, mais également d'aborder la question des produits phytosanitaires. L'ARAA a activement participé à ces projets, d'une part comme expert sur les méthodes à développer en lien avec les activités agricoles, d'autre part comme fournisseur de données et de connaissances sur les sols et les pratiques agricoles de la partie alsacienne du territoire étudié (télécharger Données sur l'agriculture en Alsace (2009) pour le modèle Stoffbilanz).

    Exemple d'un poste du bilan d'azote (absorption d'azote par les cultures intermédiaires) pris en compte par le modèle STOFFBILANZ à l'échelle transfrontalière (F/D/S). Source : Rapport final du projet « Interreg IV - LOGAR », Région Alsace, 2012.

  • GS Soil : l'ARAA a participé de 2009 à 2012 aux côtés de la Région Alsace au projet GS SOIL porté par le German Environmental Information Portal (PortalU) sur le développement de services de données géographiques conformes à la directive INSPIRE pour des données européennes sur les sols dans le cadre de l'appel à projet européen eContentplus (télécharger le rapport du projet GS Soil)

  • INDEE : de 2010 à 2012, l'ARAA a également participé au projet transfrontalier INDEE (Injection d'engrais N sous forme de Dépôt pour plus d'Efficience et moins d'Emissions dans l'environnement) porté par Arvalis-Institut du Végétal et cofinancé par le fond européen INTERREG IV Rhin Supérieur. L'ARAA a apporté ses connaissances et ses compétences en terme de mesures de fuites de nitrates sous parcelles agricoles en mobilisant 2 sites expérimentaux équipées de bougies poreuses pour apprécier l'impact sur la qualité de l'eau d'une nouvelle technique de fertilisation par injection localisé d'un engrais azoté solide en profondeur.

Injecter de l'azote permet de produire tout en préservant la qualité de l'eau et de l'air. Tour d’horizon des principaux résultats du projet Indee conduit en Alsace.

 

Le réseau LOGAR

Le réseau d'experts transfrontaliers LOGAR a été mis en place en 2012 dans l'objectif de rassembler les acteurs et les compétences techniques permettant la mise en œuvre durable et la valorisation des outils d'aide à la décision issus des projets MONIT et LOGAR. Les travaux concernent la simulation prospective sur l'évolution spatiale et temporelle de la pollution de la nappe rhénane par les nitrates et les produits phytosanitaires. Le statut de l'ARAA dans le réseau est correspondant technique associé pour le modèle STOFFBILANZ.

Dans ce contexte, l'ARAA a pour mission la mise en œuvre et l'évaluation du modèle de lessivage des nitrates STOFFBILANZ pour le côté français.